MICHEL FORTIN

michel-fortin

Michel, tu étais un homme que j’appréciais beaucoup. Ton humour et ta détermination ont laissé une trace dans ma vie…

Michel, tu es est parti bien trop vite , et ou que tu sois maintenant, il restera ici-bas toujours un peu de toi…

Michel, Le 27 novembre 2014, à 54 ans, tu es partis te promener parmi les étoiles… Bon voyage à toi ….

Pascale


Que cette petite étoile de mer puisse symboliser notre amitié.

C’est certains, mais je voudrais aussi que chaque fois que tu la regarde Michel, qu’elle te transporte pour voir en rêve les océans, la plage que tu aimes tant, couché sur le sable chaud à l’ombre des palmiers pour entendre ricocher les vagues, sur les rochers d’une île éloignée.

Si elle est accrochée au plafond , elle te fera voltiger au firmament de tes souvenirs , de tes voyages de moto par un bel après-midi d’été sur une route sinueuse et ensoleillé, en selle sur ta BMW.

Pour moi , cette petite étoile, c’est toi Michel ; qui tout au long de nos périples , de nos conversations tu t’es révélé un ami , un guide , un motivateur de tous les instants pour que j’en arrive à me dépasser.

Sans toi mon vieux, je ne serais pas celui que j’ai été avec toi mon cher collègue !

Dis toi bien que si tu as besoin de quoique ce soit , je suis là !

Adieu mon ami , mon frère de couleur et de convictions ! Les anges sont mieux de se tenir à carreaux avec un bon coach comme toi, sans quoi il va y avoir de l’orage cet hiver ! Tu me manque déjà , même si tu seras toujours dans mes pensées , ce n’est qu’un au revoir Michel.

Ton ami, claude

Nous étions prédestiné pour être ami car nous sommes né le même jour … le 1er avril … C’est pas une farce !

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Souvenirs en vidéo

Michel savait mieux que quiconque faire des récits abracadabrant… Il avait cette particularité, celle de savoir mêlé des situations burlesques à la dérision…

Je me fais un plaisir de les partager ….

 
 

From: michelfortin60@gmail.com

Sent: Saturday, April 12, 2014 8:34 PM

Écoute bien celle là, pour ce soir je vais te la résumé mais peut-être qu’un jour je te la conterez en détail

A tu déjà fait ça toué envoyé des fleurs à un de tes chums décédé mais pas l’envoyé au bon mort, j’aurais voulu être au milieu du désert de chine quand je m’en suis appercu.

J’achète une belle petite chaise berceuse avec des fleurs dedans chez la fleuriste a 30 km de chez moi, elle me demande c’est pour qui je lui répond Joachim Moisan elle me dit ha oui sa soeur est venu tout a l’heure il est exposé ce soir (vendredi), moi j’ai des gros doutes mais elle me le redit alors, en arrivant a st-gédéon je passe devant le salon funéraire les croc mort sont en train d’installé la vedette je demande a un de ces génies s’il voudrais bien mettre mon arrangement dans le salon pour M.Moisan il me dit oui oui . je repart chez nous en débarquant de l’auto un de mes chums arrive la on jase pis je lui dit que j’arrive d’allé porté des fleurs au salon pour M.Moisan

il me regarde perplexe et y dit pour qui .. ben pour M.Moisan.. mais c’est pas M.Moisan qui est exposé c’est Robert Grenier.. j’y dit fait pas le fou toué.. y me dit c’est sur que c’est granier, (moi je sais que qu’un grenier est mort au début de la semaine mais je le pense enterré), la je dit a mon chum vite on saute dans la bat mobile pis on s’en va au salon en quatrième vitesse. arrivé la c’est pas le même crocmort qui sort celui là y avait l’air du croc mort dans  lucky luke y sort du salon, la je prend mon air de cave pis je lui demande le corp c’est bien celui de M.Moisan y répond oui j’en remet Joachim Moisan y répond oui oui, je lui dit merci beaucoup monsieurs je pensais avoir fait une gaffe pis finalement c’est correct.

La on s’en retourne a la maison crampé en deux de la gaffe qui aurait pu arrivé. la il est 4 heures le corps est exposé a 7 h tout le monde est pénard jusqu’a 7 h 30….. ma soeur m’appel et me dit M.Moisan est pas encore annoncé sur les avis de décès sur internet pis c’est la que je lui dit fièrement il est arrivé M.Moisan ben oui il est arrivé cet a.p il est exposé ce soir et enterré demain…………………………. long silence  a me dit tu va me redire ca toué.. je m’exécute pis la a me dis té mêlé certain toué c’est Grenier qui est exposé c’est la que je m’en vais je le connais moi le gars c’est un chum a andré (andré c’est le mari de ma soeur) la je lui dit arrête tes farces plate té la deuxième qui essai de ma faire peur avec cette histoire la en l’espace de 4 heures.

elle insiste c’est sur que c’est grenier a me dit appel la maison mere des mort   huuhummm ca aurais pu etre la mère morte mais en tout cas… la j’appel c’est un numéro de mon village mais j’aboutit a 100km de chez nous je conte l’histoire a la fille elle me dit c’est bien cela c’est grenier qui est exposé ce soir et qui sera enterré samedi M.Moisan arriveras lui mardi au salon pour etre enterré mercredi  .. LA J’TE MENT PAS J’AI EU UNE FAIBLESSE, la je dit a la fille j’espère que vous allé sonné les cloches a l’innocent qui ma dit par 2 fois que c’étais M,Moisan qui étais exposé j’ai l’air d’un christ de fou moué, a me répond c’est sûr je lui hostie t’arais pu dire non non au moins, pis la malgré toute la honte que je rescent je braille de rire en pensant que mon arrangement est au pied d’une tombe d’un gars que je ne connait pas et que le corps est commencé depuis au moin 1 heure, pis comme je fait jamais les choses a moitié ben vu que M.Moisan est un ami je signe la carte Michel & Guyanne mais pas de nom de famille MÉ VIEUX y parait qu’ils ont cherché toutes la soiré c’est qui qui avait envoyé une belle petite chaise bercuse de même.

 

ya juste moi pour fire des affaire de meme, pis si M.Moisan nous voit y doit être mort de rire en plus d’être mort tout court

 

Michel…


 

 ———- Forwarded message ———-
De: <michelfortin60@gmail.com> Date de fermeture: 2014-02-02 21:08 réserve de droits:
Pour: « CLAUDE LACHAPELLE » <claude0072@gmail.com>
Cc :

Voici une autre histoire vécu

Il y à déjà quelques années après une chute de neige abondante comme il y en à chaque hiver s’en suivi une pluie verglasante immédiatement après que j’eu fini de déneiger ma galerie, la pluie se mélanga à la neige restante et avec le refroidissement soudain tourna toute cette matière en glace. Quelques heures plus tard.. je décide de nettoyé la galerie et l’escalier pour rendre le tout sécuritaire. Ce que je ne savait pas à ce moment là c’est que je m’apprétait à mettre ma vie en danger et remettre ma sant psychologique en question.

Je ne croit pas être raciste mais je pense honnêtement que toute cette histoire.. est la faute des Chinois, vous savez tous qu’ilsss ont tous une méchante tendance à désamélioré tout ce fonctionne bien et ce depuis qu’ils font des affaires. J’ai 54 ans cette année je suis donc assez vieux pour avoir connu les pelle à neige en acier qui étais presque indestructibles mais les chinois eux autres peut-être à cause d’un manque de métal ont décidé de les fabriqué en plastic.

On repart le drame, je sort dehors j’ai toute la misère du monde à rester debout tant c’est glissant je m’avance au bord de l’escalier et avec ma pelle chinoise j’essai  en cognant avec le coin du bas soit la lame de briser la glace de la première marche. Ici je vous explique le genre de pelle utilisé pour vous aidé à comprendre ce qui s’en vient. La pelle en est une du genre _i_ la poigné en haut un manche de bois et la lame en bas de 2 pieds environ (très dangereux on devrais enlevé ca de sur le marché). Mais comme la lame est en plastique quand je frappe la glace les coins ne résistent pas, là je me dis ma maudite gagne de  _ _ _ _ ois si vous pensé que vous allez m’arrêté checké moi ben allé.

  • Je vais vous montré combien c’est brillant un beauceron, j’inverse complètement l’outil la poigné est rendu en bas elle est solide elle, elle est en bois ce seras suffisant pour cassé la glace en cognant, je commence donc le travail mais forcé de constaté que ca fait rien pantoute je redouble d’ardeur pis ca fait rien encore pis là je vient en christ pis je me dis mon hostie de pelle Chinoise tu va la cassé la tabarnack de glace…. la je me donne un élan olympique ‘’ arrêton nous ici pour quelques explications ‘’.. C’est bien beau la poigné en bas mais si vous réfléchissez un peu vous en viendrez  assez vite à la conclusion que le T de 2 pieds lui yé rendu en haut. Reprenons le récit de la catastrophe, donc je suis en christ pis je me dis on va ben voir ma maudite gagne de ……… si je viendrez pas à boutte de cassé cette maudite glace là, je m’élance avec une détermination olympique je monte mes bras aussi haut que j’en suis capable et une fois rendu je me donne un élan du calisse en redescendant, je suis encore à cet instant concient mais pas pour longtemps.. car pour être sûr que je vais cassé la glace rendu au milieu de mon élan je raidis mes jambes et les empêche de plier pour augmenté la puissance de la descente de l’outil ce qui me rapproche d’autant du plastique ???….. Bout de christ… !”/$%?&*() j’ai pas pensé à la lame qui s’en vient moué je le sais pas à ce moment là mais à s’en vient c’est sûr, pas vraiment plus tard je mange tout un coup en arrière de la tête je sais pas d’ou ca vient (la lame vient d’arrivé je vous l’avait bien dit qu’à s’en venait) je passe de la quatrième marche à la première la première qui s’adonne ici être celle le plus près du sol,  je devrait plutôt dire un peu plus loin que la marche vu que je n’y ai pas touché. L’attérissage fût très difficile mais ce qui fût le plus dur à été d’identifier la provenance de l’obus et qui pouvait m’en vouloir autant, une fois débarassé de la neige que j’ai dans la bouche la première chose que je fait c’est regardé tout autour pour voir si quelqu’un étais en train de rire de moi parce que outre la douleur physique d’un accident il y à aussi la douleur de l’orgeuil et des fois c’est même pire mais personne à l’horizon mais ca veut aussi dire pas de suspect non plus, c’est alors qu’avec le rétablissement de ce qui me reste de fonction céréblale j’en vient à la conclusion qu’un Chinois ca peut être dangereux même si t’en connais pas un !”/$%?&*

Michel…

 


 

De: michelfortin60@gmail.com
à: CLAUDE LACHAPELLE <claude0072@gmail.com>
Date: 14 juin 2014 20:42

c’est mon dernier soir d’homme ordinaire, car demain je me coucherez en homme extraordinaire ou en homme très ordinaire

 


michelfortin60@gmail.com
à: CLAUDE LACHAPELLE <claude0072@gmail.com>
Date: 1 février 2014 16:20

Tout d’abord je doit te dire que je ne pêche plus c’est ben trop dur pour mon moral, j’ai failli en faire une dépression la dernière fois ou j’y suis allé je t’explique.

Quand j’étais jeune il m’arrivais d’allé à la pêche en moto (honda trail 70 cc) mais j’ai à peu près jamais rien pris tout simplement parce que c’étais tellement long à me rendre au site de pêche que quand j’arrivais j’étais déjà en retard pour repartir, si j’avais eu la voiture que j’ai présentement probablement que j’aurais découvert ma vrai nature plus tôt.

Fin mai 2013 je me dis qu’avec la moto que j’ai (klr 650) je suis équipé pour allé à la pêche très loin et avoir le temps de m’amuser. Je part donc pour le magasin de chasse et pêche de Saint-Georges, j’ai encore mon vieux stock en bon état mais je me dit que je vais avoir l’air bien plus intelligent avec du beau matériel neuf et que je passerez sûrement pour un grand pêcheur.. facture 250$. Arrivé à la maison j’appel la Zec Jaro pour m’acheté une carte de membre (droit de pêche et droit de passage pour l’été) facture 285$.

Quelques jours plus tard, je part pour ma première expédition depuis au moins 30 ans, arrivé sur la Zec à la première pancarte qui annonce tous les lac leur direction et leur distance je me dit que le meilleur c’est celui qui est le plus loin (logique n’est-ce pas) je parcours les 15 km de marde qui suivent de peine et de misère parce que c’est le printemps et que les chemins ressemble plus à des trails qu’à des routes en arrivant au lac j’ai tellement mal partout que si mon cellulaire avais eu du signal je m’appelais un hélicoptère pour me ramené à la maison mais je suis content quand mème le lac est presque visible, le dernier virage effectuer j’appercoit le lac.. pendant le premier dixième de seconde ou j’appercoit le lac, je me dit ciboire il est blanc au deuxième dixième de seconde je me dis.. ca se peut pas, au troisième.. yé encore gelé, au quatrième.. christ de cave, au cinquième y faut que je refasse les 15 km de marde à l’envers et c’est seulement au sixième que je me met à pleuré.

Je prend mon courage à deux mains et je repart et pendant le voyage je réussi à me convaincre que le meilleur lac c’est le premier.. donc arrivé à la décharge du lac il y à une magnifique chute il fait plus que beau et je suis content de mettre ma ligne à l’eau pour la première fois de la journée.

A ma première truite ca me fait de la peine a pas l’air contente pantoute mais je me dis le boss c’est moué et pour pas la faire souffrir je lui donne une bonne pichemnotte dans le front et elle succombe immédiatement,  la je suis fier de moi, pas de l’avoir tuer mais de l’avoir empêché de souffrir. Rendu à la quatrièmes truites chu pu capable de les assasiné du premier coup pis ca me fait de plus en plus de peine pis une christ de truite ca ferme jamais les yeux fait qu’à chaque fois que j’y en pête une à me regarde en pleine face gigotte pis à dit rien jusqu’au moment de trépassé toujours les yeux ouverts, rendu à la sixième qui fût aussi la dernière a me regarde encore en pleine face j’ai beau fessé dessus tant que je peut à meurt pas la vache (si je puis dire) et elle se met à saigné je me dis que je suis un maudit sauvage je me fait pensé à Jack pas mon chien mais l’éventreur c’est la que je me dit que si elle avait des cordes vocale je mangerais une méchante poignée de bêtise et je me dis aussi que si elles avaient des cordes vocale et qu’elle pouvaient pleuré comme des bébés y en à une méchante gagne qui changerais de sport. Je me dis j’en mange pas c’est pour donné s’ils en veulent de la truites y viendront s’en cherché pis y vivront avec leurs remords elles seraient bien mieux dans la chute que dans mon sac pis je regarde dans mon sac pour me rendre compte que finalement ces 6 la n’ont pas l’air d’avoir envie de retourné à la chute non plus mais je me dis au moins les autres elles resteront la ou elles sont en tous cas c’est pas moi qui les sortiras de là

C’est pas toute, à ce moment là je pousse ma réflection jusqu’au ver de terre pis je me dis qu’il ne sont pas partant pantoute eux autres non plus, tout ce qu’ils voudraient eux c’est faire des trous pour aéré la pelouse pis moué je les amène se baigné, précisément à ce moment là  je me met dans la peau d’un ver de terre qui après avoir passé une semaine dans un frigidaire est super content que la température remonte un peu et en ouvrant un oeuil (ca je suis pas sûr) appercoit une géant avec une grande baguette au bout de laquelle pend une grande corde et au bout une pin de fer de 2 pouces de gros 2 pieds de long qui au bout se retourne sur elle même avec un drôle d’appendice au bout qui ressemble à un crochet je me dit ca pourrais être dangereux ce truc là, c’est alors qu’il (le géant) me pogne par la tête me vire à l’envers d’une main et de l’autre saisie la pin de fer…….. ????? y va m’entroutchuté… vire de bord VIRE DE BORD que je lui dit tu voit bien que ca passeras pas mais lui il à l’air confiant et obligé de dire que lui y savait que ca finirais par passé… après m’avoir ramassé tout ce que j’ai d’organes dans le corps avec son hostie de crochet je me balance 2 ou 3 fois soudain je sens une grande accélération ca y’est je suis parti pour le paradis… !!! pas encore l’accélération diminue et je fait mon premier plongeon je vous fait grâce de la suite.

Comme je te disais je ne pêche plus je suis certain que tu comprend pourquoi c’est mieux pour mon équilibre mental du moins pour ce qu’il en reste si j’avais continuer je me serait sûrement sucidé peut-être même pendu entroutchuté dans par l’intimité. Maintenant quand je vais dans des endroits ou il y a du poisson… j’amène une tranche de pain c’est plus simple de dedans ma tête .

Michel…

P.S Le pire c’est que c’est une histoire vrai j’ai joint en annexe 2 photos de l’endroit ou le poissoncide à eu lieu.

Déf : Entroutchuté : Se faire contre son gré inséré quelques chose dans l’intimité qu’on peut dire qui n’est pas nécessaire à la survie de l’individu et ce sans que cela ne procure le moindre plaisir.


michelfortin60@gmail.com
à: CLAUDE LACHAPELLE <claude0072@gmail.com>
Date: 9 janvier 2014 14:41

Histoire vécu d’une grande tristesse.

C’est un gars qui a quelques logements et pour faire plaisir à une de ses locataires décide de descendre la poubelle qu’il à lui même placé au bord du chemin la veille. Il prend donc la dite poubelle et comme le vent vient de la rivière décide de descendre à reculon la pente qui se rend au logement du bas, mal lui en pris car rendu environ à la moitié du parcours ses pas se font hésitant à cause de la glace qui recouvre la descente, arriva ce qui devait arrivé il placa son pied à un endroit particulièrement glacé et c’est à ce moment précis que le décor est passé du gris au bleu en un millième de seconde. En effet le gris de la glace que l’homme regardais à subitement fait place au bleu du ciel, l’histoire de l’homme commence par une grande erreur en effet il ne se rendit pas compte que la glace qu’il regardais étais celle qui étais déjà passé vu qu’il descendait à reculon et par le fait même n’avait aucune idée de la condition du terrain qui s’en venait donc juste au moment ou le décor du bas est gris et celui du haut bleu (ce qui duras un millionième de seconde) et qui correspond exactement avec un angle de 45 degrés des pieds et de la tête de l’homme par rapport au sol moment ou les pieds de l’homme n’ont plus de contact avec le sol (situation qui ne dure généralement pas longtemps) . Là il lui vient une idée de génie il se dit que la poubelle qu’il tiens de la main droite pourrais lui être d’un grand secours c’est alors qu’il tire un grand coup ce qui augmente de beaucoup la vitesse de descente au sol de la christ de poubelle dans l’espoir de se remettre debout…… la fraction de seconde suivante le décor est totalement bleu sans toutefois que l’homme soit au sol cela pourrais correspondre à un angle de 60 degrés mouvement non reversible à cet angle, l’homme se dit qu’il va se ramassé sur le dos mais ce n’est pas son seul problème y réalise que l’hostie de poubelle s’en vient à très grande vitesse et que cela pourrait être dangereux il se dit je vais lach…….. trop tard le décor est totalement bleu l’homme est dans une position allongé qui correspond à la pente qu’il descendais 2 doigts entre la christ de poigné de poubelle sâle et la ciboire de glace, un long filet de sang sort alors à la manière d’un volcan d’un de ses doigt tandis que le second plus timide décide de ne rien craché ce qui le fit doublé de sa taille original

C’est à ce moment la que l’histoire devient triste l’homme vient les yeux plein d’eau et qu’il à juste envie de pleuré comme un enfant,

 

Hosti que ca fait mal    Michel

Une réflexion sur « MICHEL FORTIN »

  1. Salut mon vieux ,

    Laisse moi te dire qu’il est inutile de remercier tes amis pour leur aide ou leur assistance car c’est bien eux, qui sont les plus heureux de l’avoir fait, au nom de l’amitié qu’ils te prodiguaient. Un homme comme toi, on n’en rencontre que trop peu dans une vie !
    Fort heureusement nous avons connu le bonheur de te rencontrer, de te connaître, tel que tu es… Honnête et d’une franchise à faire s’écrouler les murs du Vatican.

    Laisse moi te dire mon ami , que tu resteras dans ma mémoire , dans mes souvenirs et dans mon cœur , jour après jour. Michel nous nous reverrons , mon ami , mon frère de couleur ! grâce au miracle d’internet, nous te rendons hommage au firmament de ceux que l’on n’oubli pas, parce qu’ils ont le mérite de devenir inoubliable.

    Michel , laisse moi te dire , merci d’avoir traverser ma vie et à bientôt.

    Ton ami,tout tes amis te salut !

    Claude C.

Laisser un commentaire