MICHEL AUDIARD

cooltext1449026603Des répliques cinglantes, Des percussions dans les mots…

Dialoguiste, Réalisateur et Scénariste français (1920-1985)

 Ses Dialogues et Ses Répliques me font tripper !

tc3a9lc3a9chargement

Les grandes familles (1958)
Nous avons de l’argent tous les deux. Toi, tu représentes le patronat, moi le capitalisme. Nous votons à droite. Toi, c’est pour préserver la famille, moi, c’est pour écraser l’ouvrier. Dix couples chez toi, c’est une réception… Chez moi, c’est une partouze ! Et le lendemain, si nous avons des boutons, toi, c’est le homard, moi, c’est la vérole !

À partir de maintenant on travaille au chrono. Parce que une minute d’écart veut pas dire forcément soixante secondes. Ça peut se transformer en années de placard. Crois-moi, j’connais la question.

tc3a9lc3a9chargement
Les vieux de la vieille (1960)
Y’a pas à dire, dans la vie, y faut toujours se fier aux apparences: quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canard, c’est un canard. Et c’qui est valable pour les canards l’est aussi pour les p’tits merdeux.

tc3a9lc3a9chargement
Les Tontons flingueurs (1963)

Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu’on a la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours.
Mais moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance, et une sévère… Je vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile !

tc3a9lc3a9chargement
Le Cave se rebiffe (1962)

Je connais ton honnêteté mais je connais aussi mes classiques. Depuis Adam se laissant enlever une côte et Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont foiré étaient basées sur la confiance.

Charles Lepicard : Entre nous, Dabe ! Une supposition, hein ! Je dis bien une supposition. Que j’aie un graveur, du papier et que j’imprime pour un milliard de biffetons. En admettant, c’est toujours une supposition, hein ! En admettant qu’on soit cinq sur l’affaire. Cela rapporterait net combien à chacun ?
Le Dabe : Vingt ans de placard ! Les bénéfices ça se divise, la réclusion ça s’additionne !

tc3a9lc3a9chargement
Mélodie en sous-sol (1963)
« Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y’a des statistiques là-dessus. » (Jean Gabin)

tc3a9lc3a9chargement
Ne nous fâchons pas (1965)
Vous promettez, vous promettez ! C’est facile de promettre ! Et puis c’est pas à vous qu’on passera les brodequins. C’est pas vous qu’on plongera dans la baignoire, c’est le pauvre Léonard ! C’est toujours lui qu’on martyrise ! C’est pas difficile, je suis la mascotte des tortionnaires!

Une scène du film :

Le Commissaire : Mon pauvre ami ! Vous êtes la perpétuelle victime de l’esprit querelleur de vos contemporains. Hein ! On vous cherche, on vous provoque, on vous persécute ! Une sorte de fatalité. C’est bien ça ?
Antoine : Oui !
Le Commissaire : Il n’en est pas moins vrai, monsieur Beretto, que c’est la troisième fois cette année, et la dernière, j’espère, que vous êtes poursuivi pour coups et blessures.
Antoine : À qui la faute, monsieur le Commissaire, hein ? Moi, Je roulais tranquillement, doucement, à ma droite, et c’est monsieur qui brûle un stop et qui m’emplâtre ! Bon, je souligne poliment l’infraction, je souris, quand cette espèce de possédé commence à me dire un tas de gros mots que je n’ose même pas vous répéter, Monsieur le Commissaire ! Bon, j’ai peut-être eu tort de le tirer par la cravate à l’intérieur de ma décapotable mais…. mais c’est tout monsieur le Commissaire !
Le Commissaire : Et c’est ainsi que vous lui avez fendu le cuir chevelu et ouvert l’arcade sourcilière.
Antoine : J’avais changé de voiture et j’ai oublié qu’elle n’était pas décapotable. Voilà !
Le Commissaire : Voilà ! Et les deux autres, les témoins ?
Antoine : Mais, ils m’ont traité de brute, Monsieur le Commissaire !
.

Une autre scène du film :

Le Colonel : Cette petite mécanique sportive dehors… Elle est à vous ?
Jeff : Non !… C’est à moi.
Le Colonel : C’est bien une quatre places ?
Jeff : Oui, une quatre places.
Le Colonel : Alors, je ne m’explique pas du tout la raison pour laquelle, cette nuit, un de mes camarades a été obligé de voyager dans le coffre !
Antoine : Ah ! Et si je vous présentais les choses dans l’ordre ?
Le Colonel : Je ne doute pas que vous les présentiez dans un ordre impeccable. Mais quel que soit cet ordre, je crains que vous aboutissiez inéluctablement à Johnny dans le coffre !
Antoine : Evidemment, si vous tenez absolument à commencer par la fin, la conversation va tourner court…
Jeff : Ce serait bête.

tc3a9lc3a9chargement

Le Pacha (film, 1968)


« J’pense que quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner. »


Evidemment, il existe d’autres répliques cultes, d’autre dialogues de Michel Audiard, mais sur le web, il y a tellement de site qui en propose que je me suis attardée sur mes répliques fétiches.

Laisser un commentaire