Ma vie à bord d’un bateau – Tout à commencé avec un rêve…

CLAUDE Et PASCALE-LOGO VOILIER

Comme la plupart des gens, nous avons tous envie de réaliser un jour ce qui nous tiens à coeur depuis toujours… Pour certains, c’est de gravir l’Himalaya, pour d’autres, c’est de mettre un pied sur la lune, pour beaucoup, c’est de fonder une famille… Bref, pour la majorité des personnes de ce monde, c’est important de faire des projets afin de donner un sens à sa vie.
Mais de vouloir se réveiller pour concrétiser un rêve, c’est déjà plus rare. Certains l’accomplisse et pourront en parler, d’autres se résignent et ne feront qu’en parler.

Gaspésie

De le faire, de le vivre, fut notre préoccupation première. Une simple phrase retentissait régulièrement pour nous stimuler dans notre projet …  » Qui ne risque rien, n’as rien !  »

  » L’aventure est avant tout celle de sa propre découverte» (Nicolas Hulot) »


Je suis curieuse  de tous ce  qui nous diffères et des échanges que la diversité des cultures nous amènes. Ce qui est très enrichissant, c’est de puiser à travers les autres pour s’enrichir nous même…

CLAUDE Et PASCALE-LOGO VOILIER

Mr Moonshine, fut notre premier voilier, un dériveur de 29′.
Beaucoup de souvenirs à bord de ce bateau, le Fleuve St Laurent à Québec, en est témoin.
Nous avons connu une expérience immémorable, bien que les dieux étaient certainement avec nous…. En effet, nous avons bravé les hauts fonds, le courant du St Laurent, les ponts tournant, les écluses et j’en passe et des meilleurs !…
Bref, comme nous avions toujours un pied sur terre et l’autre à bord, malgré ces quelques mésaventures, nous avons convenus que cela nous avait permis d’acquérir une expérience par défaut.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

ANCRE

Novice dans la navigation en eaux douce et sans aucune expérience en hauturier. La décision malgré tout, fut de tout larguer sur terre pour vivre sur la mer. Sans être totalement conscient de notre méconnaissance de la vie a bord d’un bateau, nos âmes d’aventuriers prenaient le dessus et en janvier 2007, nous aménagions à bord du Matthew Lawe II.
Un Caroff  39′(12M)… Un voilier en acier robuste, fiable et parfaitement fait pour nous. 

Quelques mois plus tard, l’aménagement fut complètement adapté pour une vie à bord fonctionnelle avec un confort se rapprochant parfaitement à ce que nous attendions pour une vie sur un bateau. C’était notre foyer ou il faisait bon vivre au mouillage et aussi solide que le rock de Gibraltar en navigation.

CLAUDE ET PASCALE - ADRESSE ST MARTIN

Bien entendu, vous ne pourrez plus nous rejoindre à ce numéro de téléphone,
ni nous trouver à l’adresse de Marigot Saint-Martin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais vouloir vivre sur un bateau, ce n’est pas toujours facile et souvent frustrant. Nous devons surveiller nos consommations, en eau mais aussi en électricité. Malgré tout, nous devenons auto-dépendant assez rapidement pour ne pas se retrouver sans ressources.

Comme on dit …  »Quand on est pas ingénieur, il faut être ingénieux ! »

Vivre dans les îles, c’est devoir s’adapter à la chaleur qui est la plupart du temps intense, accablante …  Les baignades s’imposent … Bien évidemment, l’eau étant une ressource à ne pas gaspiller à bord d’un bateau, nous ne pouvons pas nous doucher après chaque baignades mais seulement, en fin de journée. 

Afin de nous rendre sur la terre, il est impératif de posséder une annexe (petite embarcation). 

ANNEXE MATTHEW LAW II
ANNEXE MATTHEW LAW II

 

ymarit50

Superbe expérience pendant 2 ans… 
Au mouillage à St-Martin aux Antilles pendant la période sans risque de Cyclone sinon en dehors de la période, nous nous réfugions au Venezuela (Juan-Griego) sur l’île de Margarita… 


ANCRE

Saint- Martin – Sint maarten –

Notre résidence principale (à bord du Matthew Lawe II

Saint-Martin, occupe la moitié nord de l’île, c’est la partie Française.  Sint Maarten, est la moitié sud de l’île, c’est un État indépendant du royaume des Pays-Bas.

L’île de Saint-Martin ou Sint Maarten) a une superficie  93  km carrés environ, est une île du nord-est des Antilles située à 250 km au nord de la Guadeloupe et 240 km à l’est de Porto Rico. (source : Saint-Martin (île) https://fr.wikipedia.org/)

Ce que je retiens de Saint-Martin… La vie se déroule à l’extérieur au son des musiques et des chants créole. Les locaux ont une vie très simple et le paraître passe en dernier plan. C’est aussi à Saint-Martin, que nous avons connus des amis (es) hors du commun. Des marins exceptionnels, et pour lequel, nous avons construit une véritable amitié. Malheureusement, certains d’entres eux ne sont plus la aujourd’hui et navigue au delà des nuages.

 

ANCRE

Juan-Griego Venezuela

Chef-lieu de la municipalité de Marcano dans l’État de Nueva Esparta au Venezuela, sur la côte septentrionale de l’île Margarita.

Juan-Griego, petit port de pêche sans prétention. La simplicité et la gentillesse des gens de ce pays sont extraordinaire.  Ici toutes les raisons sont bonne pour faire la sieste ou se la couler douce … Tout est remis à demain et il faut s’armer de patience.
Nous sommes resté en escale au mouillage 6 mois durant,  à bord du Matthew Lawe II.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ma plus grande terreur …

ANCREJ’ai adorée la vie sur l’eau mais la navigation pas du tout !… Avec un joujou comme le notre, un Carof en acier de 15 tonneaux, c’est sécure en haute mer, mais quand les vagues cognent, on dirait un tremblement de terre à bord. Saint-Martin (Antilles Française) → Juan-Griego (Île de Margarita venezuela )…

5 jours en haute mer avec le moteur qui lâche. La traversée en voile avec tous les inconvénients : manque de vent et de soleil, les éoliennes et les panneaux solaires ne fournissaient plus de courant, juste assez pour les feux de mât. La galère la plus totale !
Puis, tempête et re-tempête… On a fini par arrivé sans moteur avec le bateau sans dessus dessous, mais pas trop d’avaries malgré tous ces désagréments… A l’arrivée, un endroit superbe, une mer calme, un mouillage tout en douceur, quelques kilos en moins mais plus rien de potable a manger… Un resto s’imposait ! Vive la pizza et un jus de fruit frais !

2 ans plus tard, nos projets nous ont ramené au Québec pour d’autres défis, ceux là plus à terre à terre !

 

 

Une réflexion au sujet de « Ma vie à bord d’un bateau – Tout à commencé avec un rêve… »

  1. Wow quelle belle aventure , vous êtes choyé et très audacieux, vous êtes une inspiration pour les générations futures et je me considère prévilegier de vous connaître , à plus xx

Laisser un commentaire