ENTRE AMIS : Le Festival sans frontière de Saint-Théophile 2012


 

Le Festival sans frontière de Saint-Théophile toujours aussi populaire!

Par: Josée-Ève Poulin
Journaliste-pigiste – EnBeauce.com

Du 28 juin au 1er juillet dernier, alors que Woodstock en Beauce battait son plein du côté de Saint-Éphrem, se déroulait un autre événement d’envergure sur le territoire beauceron : le Festival sans frontière de Saint-Théophile.

En effet, la petite municipalité accueillait la 23e édition du Festival et comptait bien faire honneur à sa réputation en rendant l’événement mémorable. Pour y arriver, les organisateurs avaient fait appel à plusieurs formations musicales et avaient prévu une belle programmation.

Des activités sans frontière!
Durant les quatre jours de festivités, le moins que l’on puisse dire c’est que les festivaliers avaient l’embarras du choix en ce qui a trait aux activités proposées.

La journée de samedi s’est amorcée avec le tournoi de balle molle dès 8 h 30 et l’ouverture de la tente et des jeux gonflables dès 10 h. Puis, les amateurs de randonnée équestre ont pu s’adonner à quelques promenades sur le site du garage municipal de Saint-Théophile, la location de chevaux étant offerte sur place. Les festivaliers ont, par la suite, pu s’amuser au tournoi de fer organisé en après-midi alors que les amateurs de de survirage ont, quant à eux, pu assister à tout un spectacle et humer l’odeur de caoutchouc brulé pendant l’activité « Burn out » derrière le collège.

La soirée de samedi s’est finalement terminé avec la venue de la formation rock Crossroad et la troupe All Access.

Puis, fort du succès des activités de la veille, les organisateurs du Festival sans frontière en ont rajouté pour la journée de dimanche en entreprenant le tout avec un brunch de 8 h à 12 h. Puis, en guise de clôture, la traditionnelle parade de chars a fait le bonheur des festivaliers présents en présentant toutes sortes de chars tels que des camions de pompier, des reproductions de scènes d’antan ou de véritables partys ambulants.

En après-midi, la ville de Saint-Théophile s’est animée au grand complet, la tente, les jeux gonflables et le kiosque à maquillage étant complètement bondés. Les spécialistes de la scie à chaîne ont, ensuite, ajouté au spectacle en y allant de véritables démonstrations d’habiletés.

Une participation constante!
La 23e édition du Festival sans frontière n’a pas fait exception à la règle : la participation y a été, encore une fois, exceptionnelle. Les quelques festivaliers interrogés ont d’ailleurs abondé dans ce sens y allant de commentaires tous plus positifs les uns que les autres : « Ça fait plusieurs années que je viens et c’est toujours un festival qui bouge beaucoup! » ou encore « Saint-Théophile, c’est toujours un must! » Le beau temps de cette fin de semaine ayant également grandement favorisé l’achalandage, nul doute que cette 23e édition fut un succès évident!

Rappelons finalement que le Festival sans frontière revient tous les deux ans à Saint-Théophile puisque l’événement se tient en alternance avec la municipalité de Jackman, dans l’État du Maine, d’où son appellation.

D’autres photos sur la source de l’article : http://www.enbeauce.com/detail-actualite.asp?ID=27380#

Laisser un commentaire